Bourgogne-Franche-Comté Jouets Made in France

VILAC, les jouets en bois jurassiens qui se vendent au MOMA de New York!

Connaissez-vous la voiture de sport en bois VILAC? Mon fils de 20 mois et mon mari l’adorent avec son aspect vintage qui la rend transgénérationnelle ! Pas étonnant qu’elle fasse mouche dans plus de 20 pays à travers le monde et notamment au Japon, où notre entreprise jurassienne possède 6 boutiques!

Cette success story débute en 1911 quand Narcisse Villet, artisan tourneur, crée un atelier dans le village de Moirans-en-Montagne au sud du Jura, berceau historique de la tournerie sur bois. Les spécialités de Narcisse, ce sont les quilles, les sifflets et les bilboquets. Puis, ses fils lanceront la fabrication de jouets laqués, devenue la spécificité de l’entreprise (et lui donnant son nom, contraction de Villet et de laque!).

C’est la reprise de l’atelier en 1985 par Hervé Halgand, un représentant en jouets diplômé en arts appliqués, qui donnera à VILAC sa dimension internationale, en multipliant notamment les collaborations avec des artistes comme Calder, Keith Haring, Castelbajac ou encore Di Rosa. La marque, qui accumule les distinctions en France (Grand prix du jouet pour Babar à bascule et Toby le chien, choix de Léon le chaton comme mascotte du pavillon France à l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010) vend désormais ses jouets dans des boutiques aussi prestigieuses que celle du MOMA, le Musée d’art moderne et contemporain de New York. Son chiffre d’affaires atteint les 10 millions d’euros, dont 35% à l’export. Aujourd’hui l’entreprise est dirigée par Laurent WEISBUCH, propriétaire également de Jeu-jura, qui souhaite créer un pôle français du jouet en bois.

Alors comment expliquer un tel succès? Tout simplement parce que VILAC propose des produits de grande qualité, au design attractif et aux couleurs chatoyantes! Bref des jouets qui ne bougeront pas avec le temps et que l’on aura plaisir à retrouver bien des années plus tard.

La production au fil des ans, s’est certes modernisée avec l’arrivée de machines à commandes numériques, mais l’essentiel de la fabrication est encore exécuté manuellement par une soixantaine d’artisans en polissage, piquage, laquage et tampographie, selon des procédés traditionnels comme la fameuse technique jurassienne du laquage au trempé. Quant au montage, l’entreprise maintient la tradition montagnarde de l’assemblage à domicile chez différentes familles. Et n’oublions pas le bois, du hêtre ou du charme, qui provient des forêts voisines !

Chez VILAC, qui a été labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, on se revendique fièrement créateur, fabricant et distributeur de ces jouets 100% Made in Jura qui rayonnent bien au delà de nos frontières!

 

À lire aussi

pas de commentaires

Laisser un commentaire