Auvergne Sciences & technologies

REXIAA, un groupe auvergnat à la pointe de l’innovation en aéronautique

Quand on parle d’industrie en Auvergne, on pense aussitôt à Clermont-Ferrand et à ses emblématiques usines Michelin. Mais la région n’abrite pas que la capitale mondiale du pneumatique, elle est aussi pôle d’excellence en aéronautique, le cinquième en France avec 98 entreprises et plus de 12 000 employés. Ce n’est d’ailleurs pas antinomique car les frères Michelin ont largement participé au développement de notre aviation en fabriquant près de 2000 appareils militaires durant la première guerre mondiale et en construisant en 1916 à Clermont la première piste cimentée au monde. De là est née une culture aéronautique en Auvergne.

Parmi cette centaine de sociétés régionales, se trouve le groupe REXIAA installé à Issoire non loin de Clermont. Une véritable success story familiale qui a démarré en 1986 avec la création par Philippe Moniot, ingénieur de formation, et son épouse d’une première entreprise développant des solutions composites hautes performances pour l’aviation et qui se concrétise trente ans plus tard par un conglomérat de 8 sociétés, chacune spécialisée dans un métier de l’aéronautique. REXIAA, toujours dirigé par la famille Moniot, parents et enfants, emploie actuellement près de 800 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 70 millions d’euros.

Trente ans d’innovation dans la production de petites séries complexes en composites, d’outillages et pièces hybrides ainsi que dans la conception et construction de prototypes, dont le premier avion au monde à structure carbone, l’APM20 Lionceau en 1999. REXIAA travaille ainsi pour les plus grands avionneurs comme Dassault, Safran et Airbus et pour des projets prestigieux tel le futur jet présidentiel.

Selon Philippe Moniot, effectuant lui-même les essais en vol de ses avions, la devise familiale est claire : « on ne vit pas de son capital, on vit de son travail ». De fait, les bénéfices ont toujours été réinvestis pour développer les entreprises du groupe et REXIAA « marche » tellement bien qu’elle recrute.

Eh Oui ! L’excellence de l’innovation technologique Made in Auvergne, on la trouve évidemment chez la célèbre marque au bibendum mais également dans de belles entreprises aéronautiques régionales comme le formidable groupe REXIAA de l’incroyable famille Moniot.

 

 

À lire aussi

1 commentaire

  • Répondre REXIAA, un groupe auvergnat à la pointe ... 15 janvier 2016 at 22:40

    […] Quand on parle d’industrie en Auvergne, on pense aussitôt à Clermont-Ferrand et à ses emblématiques usines Michelin. Mais la région n’abrite pas que la capitale mondiale du pneumatique, elle est aussi pôle d’excellence en aéronautique, le cinquième en France avec 98 entreprises et plus de 12 000 employés. Ce n’est d’ailleurs pas antinomique car les frères Michelin ont largement participé au développement de notre aviation en fabriquant près de 2000 appareils militaires durant la première guerre mondiale et en construisant en 1916 à Clermont la première piste cimentée au monde. De là est née une culture aéronautique en Auvergne. Parmi cette centaine de sociétés régionales, se trouve le groupe REXIAA installé à Issoire non loin de Clermont. Une véritable success story familiale qui a démarré en 1986 avec la création par Philippe Moniot, ingénieur de formation, et son épouse d’une première entreprise développant des solutions composites hautes performances pour l’aviation et qui se concrétise trente ans plus tard par un conglomérat de 8 sociétés, chacune spécialisée dans un métier de l’aéronautique. REXIAA, toujours dirigé par la famille Moniot, parents et enfants, emploie actuellement près de 800 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 70 millions d’euros. Trente ans d’innovation dans la […]  […]

  • Laisser un commentaire