Art de la table Bourgogne-Franche-Comté Le goût à la française

Pour les cuisiniers du monde entier, les casseroles Cristel sont au poil !

Vous connaissez le dicton « Le mauvais ouvrier se plaint toujours d’avoir de mauvais instruments » mais convenez avec moi, qui adore cuisiner des plats mijotés, qu’il vaut mieux disposer d’une bonne casserole ou marmite pour réussir un succulent ragoût. Comme par exemple les articles culinaires de l’entreprise Cristel fabriqués à Fesches le Chatel près de Belfort.

Des collections uniques et originales en inox massif aux qualités techniques exceptionnelles mais pas seulement. Un design élégant avec des lignes pures et des manches ergonomiques et la possibilité d’un rangement compact grâce aux poignées amovibles. Bref, des casseroles et marmites qui sont au poil !

Il ne faut surtout pas croire que ces produits de rêve sont tombés du ciel. C’est le résultat d’un véritable parcours du combattant mené par Bernadette Dodane, formatrice pour créateurs d’entreprises, et son époux Paul, technicien de l’automobile, depuis le rachat en 1987 de l’usine de l’ancien groupe Japy, champion de la casserole en fer battu émaillé au 19ème siècle. Installé à Fesches depuis 1826, Japy avait fermé en 1981 et, après une reprise éphémère sous le nom de Cristel, l’établissement était devenu une ruine industrielle.

Ce pari a priori insensé, Bernadette et Paul l’ont gagné grâce à leur esprit d’innovation – invention d’un concept de cuisson service à poignée démontable, compatibilité parfaite entre inox et plaque à induction – et à un investissement permanent dans la qualité – tolérance zéro pour le moindre défaut, d’emboutissage, de soudure et de polissage, garantie d’une neutralité alimentaire à vie.

Bernadette est ainsi devenue la dynamique PDG du premier fabricant français d’ustensiles de cuisine inox haut de gamme avec une centaine de salariés et un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, dont 80% à l’export. Une extraordinaire aventure qui ravit les cuisiniers du monde entier, et particulièrement ceux du Japon, qui se sont arraché les produits Cristel dès le début des années 90. Une merveilleuse image du Made in France dans la région de Belfort, qui s’ajoute à celles bien connues des locomotives d’Alstom et des automobiles Peugeot.

 

À lire aussi

1 commentaire

  • Répondre page web 10 septembre 2015 at 18:35

    Billet très intéressant

  • Laisser un commentaire