Artisans d'art Décoration Ile-de-France

Des pâtes de verre 100% françaises

Comme vous le savez peut-être, j’ai un faible pour la Normandie, son bocage, ses côtes, sa gastronomie, les Normands bien sûr mais aussi les lieux de pèlerinage, comme la Basilique Sainte Thérèse de Lisieux. Elle est l’une des plus imposantes églises bâties au 20ème siècle et son intérieur est décoré par de superbes mosaïques.2000 m2 de mosaïques réalisées avec des émaux produits par une entreprise artisanale exceptionnelle, la Verrerie Albertini installée à Montigny les Cormeilles dans le Val d’Oise.

Une saga Albertini hors du commun. Tout commence avec Rafael, artisan verrier sur l’île de Murano dans la lagune de Venise, renommée pour ses émaux depuis le 13ème siècle. Fuyant le fascisme des années 20, Rafael et sa famille partent en France. Le fils Jules crée la Société Albertini en 1925. Le petit-fils Gérard est à sa tête depuis 1960. L’arrière-petite-fille Chrystelle fait partie en 2015 des trois Meilleurs Ouvriers de France mosaïstes. L’aventure n’est pas près de s’arrêter !

C’est peu dire que la famille Albertini maîtrise à la perfection toutes les étapes de la fabrication de dalles de verre et d’émaux. Ses produits réputés pour leur qualité et leur palette de couleurs (plus de 1500 tons) sont recherchés par les meilleurs peintres verriers, mosaïstes et vitraillistes. Des émaux « vénitiens » devenus Made in France, qui s’exportent dans le monde entier. Après avoir développé les ventes en Europe, Gérard et son épouse Marguerite préparent des commandes pour l’Australie et la Corée du Sud.

L’atelier, le même depuis la création de l’entreprise, se visite. On peut tout voir, le four, le travail de la matière en fusion, les mosaïques de Chrystelle, tout sauf le cahier où Rafael a noté depuis l’Italie d’ancestraux secrets de fabrication. Il est gardé précieusement au fond d’un coffre.

À lire aussi

pas de commentaires

Laisser un commentaire