Art de la table Artisans d'art Haute-Normandie

Baptême ou communion en perspective? RDV chez Christofle

« Le mois de mai, celui bien souvent des fêtes familiales ». Quel cadeau offrir à ma filleule pour sa communion ? Je pense à une timbale en argent personnalisée. Un produit Made in France  évidemment  et pourquoi pas Made in Normandie, comme le chantaient Stone et Charden au début des années 70.

A Yainville, commune des bords de Seine entre Rouen et Le Havre,  est installé depuis plus de 40 ans l’atelier de production de l’orfèvrerie Christofle. Une Maison spécialisée dans l’argenterie depuis 1845. Napoléon III lui a commandé celle de la Maison Impériale  et l’entreprise  fournit des chancelleries dans le monde entier, sans oublier assurément le Palais de l’Elysée.

Alain Barray, le directeur de l’atelier, nous explique comment  Christople garde ce monopole de l’excellence. L’entreprise allie modernité  – tout commence dans le bureau d’études avec les dessins assistés par ordinateur – et respect de techniques ancestrales. Pas moins de 150 heures de travail pour la ciselure à la main d’une caféière haut de gamme. Un  vrai « travail d’orfèvre », si l’on peut dire !

Christofle porte au loin le lustre du Made in France en vendant ses couverts d’argent sur les cinq continents. Un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros, dont 75% à l’exportation.

Mais heureusement pour moi que cette Maison « haute couture des Arts de la Table » dispose aussi de collections « prêt à porter » pour la grande consommation. Je ne suis pas encore impératrice ni présidente !

 

À lire aussi

pas de commentaires

Laisser un commentaire