Centre Val de Loire Mode

C’est beau, c’est chic, ce sont les ceintures et bracelets de la Maison Boinet

Si, comme moi, vous aimez la mode et feuilletez parfois les magazines féminins, vous avez sûrement déjà vu les ceintures en cuir de chez Boinet. Des accessoires haut de gamme que la manufacture fabrique en fait « depuis toujours » à Château-Renault près de Tours.

Mais, si l’entreprise familiale de commerce de boutons à coudre, fondée en 1858, s’est lancée dans la production de ceintures et bretelles dès 1953, elle s’est longtemps contentée de faire de la sous-traitance pour de grandes marques. Il a fallu attendre l’arrivée à sa tête de Bruno Jourd’hui pour qu’elle devienne en 2009 une griffe à part entière.

Comment le nouveau PDG a-t-il procédé pour « réveiller la belle endormie » ? En se lançant dans l’export et en développant les ceintures pour femmes, dont la production était jusqu’alors quasi-inexistante. Pour Bruno Jourd’hui, la ceinture ne se réduit pas à son rôle fonctionnel, c’est aussi un ornement.

Des « ornements » imaginés par des stylistes parfois audacieux et fabriqués par une équipe d’une trentaine d’artisans selon les critères d’excellence de la manufacture historique : une matière première à la qualité irréprochable, chaque cuir étant passé au crible avant de le sélectionner – le soin apporté à chaque détail, de la teinture à l’extrémité de la ceinture au traçage du contour en passant par la couture et le filetage réalisé à la main par une seule personne. Un respect de la tradition associé à la modernité avec la rénovation du parc des machines (une capacité de de production de 4000 ceintures brutes par jour !) et n’oubliant pas la dimension écologique (utilisation d’une colle sans solvant).

Interview de Bruno Jourd’hui, PDG de la marque Maison Boinet:

Et les résultats sont au rendez-vous car la Maison Boinet, labellisée Entreprise du patrimoine vivant, produit chaque année une centaine de nouveaux modèles, des ceintures mais également des bracelets de cuir depuis 2014, qui se vendent dans le monde entier, et en particulier au Japon où la marque dispose de 75 points de vente. Un chiffre d’affaires de l’ordre de 3 millions d’euros, dont 45% à l’export contre 5% en 2009, et cela grâce essentiellement aux produits féminins.

Eh oui Mesdames ! C’est chic de porter une ceinture, un ceinturon ou un bracelet de la Maison Boinet, cette belle entreprise du Val de Loire devenue en quelques années un symbole du luxe à la française.

À lire aussi

pas de commentaires

Laisser un commentaire